Chargement...
Chargement...

Les coups de cœur des libraires

Coups de coeur Mollat
Le samedi 7 juin 1890, rue Dauphine (maintenant rue Charles Nancel-Pénard), vers neuf heures et demie, un jeune homme s’approche du gardien de la paix Musset et lui dit: “ Je viens d’avoir une discussion avec une femme; je lui ai donné un coup de couteau.” Il a les mains ensanglantées. 



Saviez-vous que Bordeaux a été témoin de nombreuses scènes d’horreurs ? Qu'est-t'il arrivé à la tête décapitée d’Eliçabide ? Connaissez-vous le terrible Coq des Capucins ?
Daniel Salmon et sa plume efficace retracent avec nous deux cent ans de crimes bordelais.

1879, massacre dans une maison de tolérance. Cuyo prend Adèle comme maîtresse et l'emmène dans l'une des chambres de la maison close. Quelques instants plus tard, des cris retentissent: Adèle s'enfuie en courant. Cuyo part à sa poursuite et en profite pour poignarder plusieurs femmes sur sa route, laissant derrière lui sang et tripes se vider sur le sol. 

27 novembre 1921, le directeur du Grand-Théâtre est assassiné en pleine rue. La coupable ? Sa femme, Gabrielle Perron, artiste lyrique qui se produit régulièrement sur la scène de son mari. Quels sont les motifs de cette femme et mère de famille pour tuer de sang froid son mari ? " J'ai tué mon mari; demain ce sera le tour de ma rivale."

Une iconographie riche documente chaque histoire. Vous pourrez ainsi suivre à la trace ces faits divers grâce à une carte des lieux, ou encore des photos d’époque éloquentes.

Qui de mieux que Le Festin, éditions implantées au cœur de Bordeaux, afin de relater les histoires sombres de la ville ?
À travers un travail de recherche minutieux,
Bordeaux Criminel nous emmène pour une balade sanglante au travers des rues de la Belle-Endormie. 




Bordeaux criminel : 1787-1960
Chargement...
Quand la lecture fait de vous un ennemi de l’Etat.
Rachel Klein est née le jour où Charles Maltache envahit la Krasnie. A mesure que le pouvoir de cet empereur despotique grandit, la gaieté du pays et de ses habitants décline, les libertés individuelles s’amoindrissent : un couvre-feu s’installe, les livres deviennent illégaux et il est désormais interdit de sortir autre que pour aller travailler. Les rires des enfants ne sont plus qu’un lointain souvenir. Pourtant, le jour de ses onze ans, la jeune fille reçoit de la part de son père bibliothécaire Le Livre des rêves interdits avec pour seule consigne de le mettre en lieu sûr, en promettant que jamais il ne tombera entre les mains de l’empereur. Rachel et son frère Robert devront alors déjouer les pièges de Charles Maltache et de ses soldats, prêts à tout pour retrouver ce livre si particulier. Et si cet ouvrage était bien plus qu’un simple livre et possédait un pouvoir incroyable ?

Dans un pays où la terreur et la censure sont les maîtres-mots, deux enfants ont le destin de tous entre leurs mains.

Avec Le Livre des rêves interdits, David Farr réussit le tour de force d’offrir un roman haletant, à mi-chemin entre roman d’aventure, policier et fantastique. Énorme coup de cœur, à partir de 10 ans. 
Le livre des rêves interdits
Chargement...
Une histoire mondiale des inégalités
« Convaincre le lecteur que l’on peut s’appuyer sur les leçons de l’histoire pour définir une norme de justice et d’égalité (…) acceptable par le plus grand nombre ».

Dans sa version essai initiale (2019), Thomas Piketty dressait l'évolution des régimes inégalitaires de l'ancien Régime à nos jours, en France, aux Etats-Unis, en Suède, en Inde, au Brésil, en Russie et au Royaume-uni.
Quel que soit le pays, les idéologies ou les spécificités, Piketty démontre que le discours national permet de justifier les inégalités avec forces arguments.
Par exemple sous l’Ancien Régime, la division entre le clergé, la noblesse et le tiers état était ainsi justifiée par le besoin de stabilité : le premier offrait les repères spirituels, la seconde la protection militaire, et le troisième la nourriture pour tous. Cette promesse de stabilité s’est souvent traduite par une sacralisation de la propriété: celle des nobles, de la bourgeoisie industrielle puis des milliardaires au patrimoine dispersé dans les paradis fiscaux.
L'histoire regorge aussi de points de rupture lorsque les inégalités deviennent intolérables, ou lorsque des idéologies alternatives permettent des mutations ou des transitions.
La révolution Française de 1789 a enfanté ainsi une société dont le degré d'inégalités était en 1914 supérieur à des données de 2019. 
Dans les années 1950 et 1960, les Etats-Unis affichaient le salaire minimum national le plus élevé du monde, tandis que des années 1930 à 1980, le taux marginal d’impôt sur le revenu culminait à 70 %-90 % pour les plus aisés. Or, la croissance était alors bien plus forte qu' aujourd’hui.
Les recettes budgétaires engrangées furent alors utilisées pour généraliser l’accès à l’éducation, remède le plus efficace pour favoriser à la fois la justice sociale et le dynamisme économique.

Belle gageure donc de mettre en bulles et en couleurs, de l'Histoire, mais aussi de l’économie, de la sociologie le tout dans différents pays et différentes époques.
Un réussite que l'on doit à Claire Alet, journaliste pour Alternatives économiques, à qui l'on doit le scénario et Benjamin Adam au dessin.
Ils utilisent la fiction à des fins didactiques et pédagogiques.
Voici donc le lecteur suivant une saga familiale qui court sur huit générations, de la Révolution française à nos jours, en quête des sources de l’impôt progressif, qui a mis du temps à s’imposer en France. Cet impôt progressif découpe les revenus et le patrimoine en tranche, chaque tranche se voyant appliquer un taux différent, le tout dans un souci de redistribution et de contribution au bien-être de la société.
Au début du XXème siècles, Jules le personnage principal de la Bd, membre fortunée de la noblesse ne goûte que peu cette démarche. Mais il y a aussi Pierre, propriétaire terrien, Marguerite la journaliste ou Christine l'enseignante qui vont traverser les époques et nous faire vivre l'évolution des richesses et des modèles sociaux.
Mais après 2 guerres Mondiales, l'idée semble trouver son chemin et amène trente ans de réussite économique- les trente Glorieuses.
L’embellie est de courte durée car réduite à néant par une révolution conservatrice, conduite aux Etats-Unis par Ronald Reagan et au Royaume-Uni par Margaret Thatcher,  engageant une vague de libéralisation économique et financière.
Le temps passe, les débats économiques évoluent, les mentalités aussi dans la famille de Jules, notre rentier. Lorsque à  la vente de la propriété familiale d’Arcachon, Léa, sa petite-fille, découvre un secret de famille lourd à porter, elle s’interroge : qu’est-ce qui, dans son mode de vie, fera honte à ceux qui la suivront ? En clair, comment peut-on agir dès aujourd’hui pour aller vers une société plus juste ?
C'est pertinent, c'est percutant, c'est teinté d'humour.
Ce sera le cadeau idéal pour ces fêtes de fin d'année car il met en avant des recherches de fond qui ouvrent l'esprit et la compréhension de notre monde actuel.


 

Capital et idéologie : en bande dessinée
Chargement...
Suivez le chant des grillons !
Vous qui avez besoin de souffler, suivez le chant des grillons auprès de Froeur Dex et d'Omphale pour une merveilleuse méditation sur l'humanité, emplie de tendresse et de poésie. Dans un monde apaisé où les usines sont des vestiges du passé, Becky Chambers aborde la quête du bonheur, la satisfaction de nos désirs, de nos besoins, donnant une grande leçon d'empathie dans une Nature bucolique à la Miyazaki.  
Histoires de moine et de robot. Vol. 1. Un psaume pour les recyclés sauvages
Chargement...
La naissance de la Terre, de la vie et de l'humanité prend la forme d'une véritable épopée adaptée aux enfants dans cet ouvrage richement illustré de la collection Bescherelle.
La création de la Terre et la vie qui va s'y développer est un sujet d'étude qui peut être difficile d'accès pour un enfant (comme pour les adultes d'ailleurs). Malgré cela, c'est aussi des questionnements qu'ont beaucoup d'enfants qui développent très vite un grand intérêt pour l'astronomie ou les dinosaures par exemple.
C'est dans l'optique de répondre à ces demandes que Bescherelle a fait cet ouvrage retraçant la naissance de l'univers, la formation de notre planète, la vie qui s'y ait créé et donc les débuts de l'humanité qui va peu à peu s'approprier son environnement et se développer.
Tous ces sujets sont abordés sous tous les prismes indispensables à une bonne compréhension : les mythes qui expliquent tous ces phénomènes et qui ont pendant longtemps défini le monde qui nous entoure. Puis l'explication scientifique et donc réelle. Et enfin les savants qui ont permis ces découvertes et qui ont des savoir-faire différents : astronomes, archéologues, laborantins...
Toutes les informations sont données de manière claire, avec beaucoup d'illustrations pour mieux comprendre ce qui est expliqué. Plusieurs anecdotes historiques et scientifiques sont distillées au fil des pages dans de petits encadrés.
Une jolie façon d'entrer dans la matière pour les enfants.
Ma première histoire de la vie & de la Terre
Chargement...
Roland King est un ancien agent du MI6. Après une vie pleine d'action et de débauche, et l'arrivée soudaine d'un cancer dans sa vie, il décide de prendre les choses en main et de changer le cour des choses en se débarrassant des plus grandes ordures de la planète !

Roland King est un des meilleurs agents du MI6 (service secret de sa majesté, aucun rapport avec George Lazenby). Pendant sa jeunesse il a traqué, assassiné et espionné différentes cibles de part le globe pour le compte de ses supérieurs mais également pour garder stable l’équilibre fragile de la poudrière que représente notre monde post-guerre froide.   

De nos jours, monsieur King a pris sa retraite, du haut de ses 65 ans il continue toutefois à faire office de conseiller pour les services secrets. Mais un beau jour, lors d’une échauffourée dans un pub londonien, notre gentlemen alors prit de vertige s'évanouit et se réveille dans une chambre d'hôpital aux côté d’une infirmière lui annonçant la présence d’une tumeur dans sa boîte crânienne ne lui laissant que 6 mois à vivre. 

La nouvelle réveille en lui le souhait d’une ultime mission : réparer le tort qu’il a commis en tant qu’agent mais également en tant que mari et que père.  Il se décide alors à sillonner le globe dans l’optique de traquer et tuer les véritables menaces qui pèsent sur le monde : magnat de la finance, politique véreux, trafiquant d’être humain ou encore prêtre pédophile. Mais c’est sans compter sur son fils, également membre de l’agence, qui est missionné pour traquer son paternel étant passé renégat. 


Mark Millar et Matteo Scalera nous livrent un one-shot d’espionnage extrêmement divertissant, frais, violent, politiquement incorrect emprunt aux vigilante movies, aux cinéma d’action des années 90/2000 (la série des Mission : Impossible, John Wick ou encore l’ère Daniel Craig des James Bond) mais également à une série phare de Mark Millar : Kingsman. Mais Millar semble s’être plus inspiré des long métrages adaptés de son ancien comic-book avec les outils filmiques de Matthew Vaughn (l’excellente trilogie des Kingsman avec The Secret Service, the Golden Circle et The King’s man). En effet l'ambiance, et plus particulièrement le personnage de Roland, transpire la classe britannique (les costumes trois pièces en tweed, la moustache parfaitement brossée), les gadgets farfelus, les scènes d’action brutales mais mélangées à une inventivité jouissive.

King of spies est une excellente surprise dans le paysage des comic-books indépendants, un one-shot mené tambour battant, bourré d’action et d’idée folle digne des plus grands métrages pétaradants modernes.

King of spies. Vol. 1
Chargement...
La mémoire est un jardin où foisonne plantes mystérieuses et fleurs terrifiantes.
Le livre noir c’est Proust à Istanbul, une Istanbul désorientalisée, froide et inquiétante. C’est le livre magnifique et bouleversant d’un homme, Galip, qui se perd et se trouve, tel Marcel, dans la quête d’une double disparition. Celle de Ruya sont amour de toujours et Djelal journaliste audacieux. C’est le récit d’une errance dans la ville, la mémoire et les mots. Mais on poursuit les autres pour se trouver soi, c’est l’une des leçons de la Recherche qui est au cœur du livre de Pamuk. De réécriture de passage de Proust, à la figure d’Albertine devinée en Ruya, jusqu’aux sons de la ville et au trouble des corps.
Mais c’est avant tout la splendeur d’une langue sensuelle et circonlocutoire, une langue qui tourne sans trembler qui font de ce livre une lecture marquante dont les derniers mots disent la conception proustienne du monde : «  rien ne saurait être aussi surprenant que la vie. sauf l’écriture ».
Le livre noir
Chargement...
A toutes nos filles, et à celles et ceux qui les vénèrent.
Dans un village durement régi par la loi des hommes, les femmes subissent silencieusement violences et persécutions innommables. Mariée de force, travailleuse des champs ou forcée à l'exil par delà les Barrières, à quoi peut-on encore rêver, dans ces conditions, lorsqu'on a 16 ans ? A cet anniversaire fatidique, elles sont envoyées hors de la communauté, forcées à purger une magie jugée dangereuse, au cours d'une mystérieuse Année de grâce dont elles ne savent rien. Une dystopie haletante et puissamment actuelle autour de la condition des femmes, de l'appropriation de leurs corps, ainsi qu'une précieuse réflexion sur la superstition et la magie. Lire l'Année de grâce, l'affronter aux cotés d'une héroïne en quête furieuse de liberté, c'est en ressortir avec une fleur rouge à la poitrine.
L'année de grâce
Chargement...
Du pur bonheur poétique !
Sur le rayon poésie est arrivé un petit livre intriguant, publié par les Editions Verticales, dans la collection Minimales. Un auteur mystérieux signant du pseudonyme de : La dactylo, un titre en forme de jeu de mots : Démo d'esprit, un sous-titre allusif : aphorismes & autres prisme, il n'en fallait pas plus pour attiser la curiosité de votre libraire...

Ouvrant le recueil au hasard, deux pages qui sautent aux yeux, deux formules écrites en lettres capitales :

SANS CIBLE,                    SENSIBLE,

ON N'ATTEINT                 TOUT NOUS 

    RIEN,                             ATTEINT.


Le début d'une surprise, d'un sourire. La dactylo semble aimer jouer avec les mots. Feuilletons plus loin :

"Comment demander l'asile dans ce monde de fous ?"

La dactylo a de l'esprit, le mien commence à cogiter !

"J'ai un penchant pour 
les personnes bancales
Je n'ai d'yeux que pour 
les personnes louches"

La dactylo m'amuse. Qui est-elle ? Au fil des pages se dessine son univers : des photos de murs sur lesquels elle appose ses inscriptions, des jeux typographiques, des aphorismes inventifs. Insolite et poétique, elle invente le poème street art. Depuis, votre libraire a appris que La dactylo est photographe, qu'elle se promène avec ses pochoirs et ses trouvailles de mots, qu'elle a un compte Instragram pour qui voudrait suivre ses instantanés, inutile de dire que d'un clic, elle compte désormais un abonné de plus, car les mots d'esprit de la dactylo sont irrésistibles et follement séduisants.
Démo d'esprit : aphorismes & autres prismes
Chargement...
« Maudits soient ceux qui soupçonnent ces hommes d'avoir pu faire ou subir quoi que ce soit de honteux. » Tels sont, selon la légende, les mots prononcés par Philippe II de Macédoine pour saluer l’héroïsme du bataillon sacré.
C’est le 3 juin 1848 que les mânes thébaines décidèrent de rompre vingt deux siècles de silence en faisant surgir de terre un morceau de pierre. Une simple pierre ? Non, car c’est une tête de lion sculptée que découvrit le voyageur britannique George Ledwell Taylor près d’un petit village grec de Béotie. Un heureux hasard pour celui qui cherchait à retrouver le site de la bataille de Chéronée au cours de laquelle, le 2 août 338 av. J.-C., les armées du roi Philippe II de Macédoine défirent une coalition des cités grecques menée par Athènes et Thèbes. Mais Taylor ignorait alors que le lion de Chéronée n’était pas le seul à reposer ici depuis si longtemps.

Devant l’antique sculpture furent exhumés 254 squelettes masculins alignés sur sept rangées, une étrange disposition qui ne fut pas sans rappeler celle des phalanges d’infanterie en formation de bataille. Mais plus saisissant encore furent les couples que formaient certaines de ces dépouilles, figées dans la mort les bras enlacés au niveau du coude. Ce que Taylor avait découvert était en fait l’ultime demeure de l’une des plus fameuse troupe d’élite de Grèce ancienne : le bataillon sacré de Thèbes. Uniquement composée de couples d’amants, cette célèbre armée avait constitué le fer de lance de la cité des Labdacides, les rois légendaires de la ville de Thèbes. Constitué dans un moment de crise, en pleine Guerre du Péloponnèse, le bataillon s’illustra face aux troupes spartiates coupables de s’être emparées de la Cadmée, la forteresse sacrée de l’acropole thébaine en 382 av. J.-C.

James Romm retrace avec passion l’histoire de cette troupe d’élite unique et atypique qui par sa bravoure marqua la mémoire des anciens. Il éclaire d’un jour nouveau la question de l’homosexualité en Grèce ancienne, de la complexité des liens qui unirent ces couples d’hommes dans un cadre viril, guerrier et institutionalisé. A l’aide d’un grand sens du récit et d’une grande érudition, l’auteur redonne vie au fil des pages à l’antique cité de Thèbes et laisse voir la richesse de son histoire trop méconnue remplie de mythes et d’exploits héroïques. Si le bataillon sacré fut décimé par les troupes macédoniennes, sa postérité traversa les siècles, immortalisée sous les traits du lion de marbre de Chéronée.
Le bataillon sacré : cent cinquante couples d'amants thébains combattant pour sauver la liberté de la Grèce
Chargement...
Où l'on apprend que parfois, il faut laisser partir ce que l'on aime.
Au parc, Louise achète un nuage, un nuage ordinaire de type cumulonimbus. Arrivée dans sa chambre, elle prend connaissance des 6 règles à appliquer pour prendre soin de son nuage. Elle les applique consciencieusement afin de le rendre heureux ; arrosages, balades et sortie les jours de pluie sont au programme. La vie suit son court et Milo (c'est son nom) devient alors un grand et gros nuage. Il remplit tout entier le plafond de la chambre Louise et se sent vite à l'étroit. Il devient colérique mais surtout malheureux. Louise doit alors trouver une solution. 
Cet album sensible et poétique nous invite à la réflexion philosophique : Faut-il contraindre ce que l'on aime ? 
L'illustration au trait pur des Fan Brothers est tout en nuance et nous plonge au cœur de cette amitié insolite et fait chavirer notre petit cœur.

A partir de 4 ans
Le nuage de Louise
Chargement...
Ce voyage est une plongée magistrale qui fascine bien au-delà du public des amateurs de boxe.

Quand le sociologue français Loïc Wacquant débarque à Chicago pour étudier les ghettos aux Etats Unis à la fin des années 80, son université de recherche installe l’étudiant dans le quartier noir de Woodlawn. La ségrégation urbaine s’y déploie alors assignant ses habitants bien souvent à la pauvreté et la délinquance. C’est donc dans le gymnase de son quartier, dans un club de boxe,  que le sociologue va s’immerger au sein de la population qu’il souhaite étudier. Les autres boxeurs ne donnent pas cher ni de sa peau ni de sa ténacité et pourtant, “Busy” Louie comme vont le nommer ses camarades de salle va se prendre au jeu au point même d’envisager au fil des années un passage en professionnel.

Plus de 20 ans après “Corps et âme, carnets ethnographiques d’un apprenti boxeur” paru aux éditions Agone, Loïc Wacquant revient sur cette expérience avec un superbe livre de photos qui révèle l’ambiance et le quotidien de cette salle de gym de l’Illinois. C’est aussi une plongée captivante qu’il nous propose au cœur de l’esthétique de la boxe, de ces corps rompus à l’exercice et à l'ascèse pour mieux attiser la soif de gagner, de ces gueules cassées dont les regards oscillent entre épuisement et détermination. Si Loïc Wacquant écrit avec la distance de l’anthropologue et la finesse d’analyse du sociologue, c’est surtout l'intimité du sportif qu’il partage avec nous. Et encore une fois, on l’en remercie.

Voyage au pays des boxeurs
Chargement...
1 ...