Chargement...
Chargement...

Sélection de livres

Lectures d'été en Art

Peinture, Mode, Cinéma, Photographie, Musique, retrouvez nos coups de coeur de l'année en Art, à lire cet été !

Dossiers

L'Art nouveau

L'Art Nouveau est un mouvement artistique qui a émergé à la fin du 19ème siècle en Belgique puis France en essaimant ensuite dans toute l'Europe et jusqu'au Etats-Unis, à la Belle Époque, entre 1890 et 1914.

Mark Rothko (1903-1970)

Une monumentale exposition consacré à Mark Rothko s'ouvre du 18 octobre 2023 au 02 avril 2024 à la Fondation Vuitton de Paris.

VAN GOGH (1853-1890)

A l'occasion des 170 ans de la naissance de Vincent Van Gogh, une magistrale exposition consacrée à la dernière période du peintre à Auvers-sur-Oise s'ouvre à Musée d'Orsay du 3 octobre 2023 au 04 février 2024.

Nicolas de Staël (1914-1955)

Du 15 septembre 2023 au 21 janvier 2024, le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris consacre une grande rétrospective à l’artiste français Nicolas de Staël. Elle présente une sélection d’environ deux cents tableaux de ce peintre voyageur qui permet de mettre en lumière toutes les facettes de son...

Fernando Botero 1932-2023

Disparition du peintre et sculpteur Fernando Botero

Suzanne Valadon (1865-1968)

Le Centre Pompidou Metz organise jusqu'au 11 septembre 2023 une très grande rétrospective consacrée à Suzanne Valadon. C'est l'occasion de réévaluer l'oeuvre audacieuse et provocante de cette grande artiste mésestimée.

Basquiat x Warhol, à quatre mains !

Du 5 avril 2023 au 28 août, la Fondation Louis Vuitton présente l’exposition " Basquiat x Warhol, à quatre mains", la plus grande jamais consacrée au duo d'artistes et d'amis. Sur les trois-cents œuvres et documents présentés, on trouve environ quatre-vingts œuvres signées conjointement, ainsi qu...

Sélection de livres

Travel Series Assouline

L'Art de Vivre de Destinations Mythiques

Coups de cœur

Le dernier témoignage de Christian Boltanski

Le récit de vie d’un des plus grands artistes plasticiens contemporains !

En 2020 en plein confinement, Annalisa Rimmaudo entame une discussion avec l’artiste français Christian Boltanski (1944 - 2021), une conversation téléphonique qui s’étire sur cinquante-cinq jours et qu’elle retranscrit dans cet ouvrage, sobrement intitulé Journal
Lors de cet échange, dont il ne verra jamais le produit fini, l’artiste évoque les origines de son art et les réflexions qui l’habitent, auxquelles il mêle des fragments autobiographiques, des récits de voyages, de rencontres, d’apprentissage…  Ce livre, auquel il voulait, présage étrangement funeste, donner le nom de Journal de deuil, brosse un portrait juste et passionnant d'un homme aujourd'hui disparu, en racontant son œuvre à travers un prisme inédit. La préface touchante de Annalisa est le seul moment où elle inclut sa propre voix dans le projet, afin d’expliquer le processus de création de l'ouvrage et le manque qui subsiste depuis la mort de celui dont elle retranscrit les mots. 

Un témoignage atypique et bouleversant qui plaira aux admirateurs de l’artiste mais également à ceux qui voudrait pouvoir le découvrir !

Born to run

Ce livre est une ode à la musique et à la créativité, il y partage ses hauts et ses bas, ses triomphes et ses doutes, offrant ainsi une leçon de vie sur la persévérance et la résilience. 
"Born to Run" de Bruce Springsteen est bien plus qu'une simple autobiographie d'une légende du rock. C'est un voyage à travers la vie passionnante mais tumultueuse du "Boss". A travers des anecdotes franches et émouvantes, Springsteen offre un regard intime sur son enfance, ses inspirations musicales et les défis qu'il a dû surmonter pour atteindre le succès. En 2009, après le mémorable show de Bruce Springsteen et le E.Street Band à la mi-temps du superbowl, le musicien décide de mettre par écrit ses mémoires, ce travail de longue haleine réalisé sur plusieurs années, offre un aperçu privilégié de l'homme derrière la légende. Dans ce récit envoûtant, Springsteen nous ouvre les portes de son monde intérieur, nous invitant à vagabonder dans les ruelles de son passé, et à explorer les paysages de son esprit tourmenté. Elvis Presley et plus tard, Bob Dylan ont l'effet d'un véritable électrochoc sur le jeune Bruce. C'est à ce moment, où à peine sorti de l'enfance qu'il se met à apprendre la guitare. En enchaînant les groupes amateurs et les petits concerts dans sa ville paumée du New Jersey, il prend goût au rock et aux concerts. Et c'est en 1972 qu'il signe avec Columbia Record et qu'il sort son premier album, il attire l'attention des critiques soulignant la poésie des ses textes. Mais c’est avec son troisième album, "Born to Run", sorti en 1975, que l'artiste est propulsé au rang d'icône musicale, et qu'est formé le groupe qui l'accompagne encore aujourd'hui. Avec le E. Street Band il produit une musique façonnée par ses rencontres, de Jon Landau à sa femme, jusqu'à son ami et saxophoniste Clarence Clemons, décédé en 2011. Bruce Springsteen revient dans ce livre sur ses doutes et ses réflexions les plus intimes de sa personnalité, de son rapport à la vieillesse, à la mort et au temps qui passe. Accompagné de questionnements sur son identité et ses libertés, Bruce Springsteen offre ses sentiments purs au lecteurs sur sa vie, qui permettent d'illustrer profondément chacun de ses textes. Ce qui rend ce livre si remarquable, c'est la sincérité brute avec laquelle Springsteen partage ses triomphes, ses luttes et ses échecs. Il n'hésite pas à dévoiler les moments sombres de sa vie, les combats contre la dépression et les doutes qui ont jalonné son parcours. Mais au milieu de ces moments de vulnérabilité, il y a aussi une flamme vive de passion et de détermination qui brûle continuellement. Finalement, avec une poésie envoûtante, Springsteen nous guide à travers les méandres de son existence, révélant les luttes et les accomplissements qui ornent son parcours. Découvrez ou re-découvrez cet artiste complet qui s'est élevé par la musique pour guérir des blessures de son existence.

Une biographie sur l'artiste Yoko Ono

Venez fêter “ la plus célèbre des artistes inconnus” !
Que vous évoque le nom Yoko Ono ? Longtemps, elle fut perçue comme une femme fatale et opportuniste, mais aussi, du fait de sa relation avec John Lennon, comme l’instigatrice de la dissolution d’un des groupes le plus célèbre de tous les temps : Les Beatles. Tels sont les éléments qui viennent en tête au plus grand nombre lorsqu'on la nomme, accompagnés du souvenir d’une photo mythique la présentant étendue aux côtés de son compagnon complètement nu. Dans ce court essai biographique, on entend bien, en plus de démolir ces clichés tenaces, lui redonner la place qu'elle mérite : celle d’une compagne et d’une muse, certes, mais surtout d’une artiste immense, militante, plurielle et très prolifique, et ce dès les années 50. L’ouvrage raconte  son enfance au Japon dans une famille aisée où elle apprend la musique et à transcrire par les notes les sons du quotidien, son arrivée aux Etats-unis à 19 ans et enfin l’ensemble de son parcours artistique personnel et collaboratif, qui fait d’elle une plasticienne, une performeuse et une compositrice à part entière. Une lecture passionnante qui devrait vous faire voir sous un nouveau jour " la plus célèbre des artistes inconnus " !

La vie et l'oeuvre de Vivian Maier

Une étude brillante dans laquelle Ann Marks présente le fruit de ses recherches au sujet d'une photographe devenue emblématique

Viviane Dorothy Maier est une photographe américaine. Née en 1926 et morte en 2009, sa production compte environ 150 000 photographies en noir et blanc et en couleur. Toute sa vie durant, elle travaille sur de nombreux sujets et son travail comprend aussi bien des autoportraits que des photos de villes, d'architectures, de rues, mais aussi et surtout des portraits pris sur le vif de ceux et celles qui les habitent, les traversent ou les hantent. Passionnée par sa discipline mais malheureusement condamnée à l’anonymat de son vivant, sa production ne fut découverte et valorisée qu’après son décès, aux alentours de 2010. 

Cette étude exhaustive permet de retracer le parcours de vie de l’artiste, de son histoire familiale complexe et tragique à son travail de nourrice, en passant par ses débuts dans la photographie jusqu’à sa consécration posthume. Très bien documentée, elle donne accès à de nombreuses photos d'archives inédites et offre une vision détaillée de ce qui caractérisait le travail de Vivian.  L’auteure s’attache également à évoquer certaines zones d’ombres de l’histoire de cette dernière, comme le destin de son grand-frère Carl ou celui de sa mère, Marie, des aspects qui n'avaient pas réellement été traités jusqu’alors dans les documentaires et travaux consacrés à la photographe.

Un beau livre mêlant magie, art et botanique !

Plongez dans l’histoire magique de la relation entre les plantes et les hommes et découvrez son influence sur l’imaginaire artistique.

Après les sorcières, le tarot et l’astrologie, le quatrième volume de La Bibliothèque de l'Ésotérisme s’attarde sur la magie des plantes ou, plus exactement, sur la relation dense et entrelacée qui lie l’Homme au règne végétal depuis la nuit des temps. 
L’ouvrage détaille comment la nature nous soigne, nous enivre, nous nourrit ou nous stimule, comment elle participe à nos éveils spirituels et prend sa place dans nos cultes ou encore la façon dont elle investit notre littérature et donne naissance à nos symboles et à notre art. L’ensemble est, de fait, richement illustré par une grande quantité d'œuvres allant de l’estampe japonaise à la statuaire grecque, en passant par les peintures de la Renaissance ou des créations contemporaines. Des témoignages d’artistes, de fleuristes, d’herboristes, de paysans et de théoriciens viennent également enrichir les différents essais présentés dans ces pages. 

Un très beau livre, dans le fond comme dans la forme, qui saura ouvrir vos perspectives sur les plantes et la façon dont elles imprègnent notre culture et notre histoire. 

Un panorama de la scène artistique suisse au tournant du XXe siècle

Découvrez un catalogue d'exposition exhaustif pour en apprendre plus sur la période d'émulation artistique ayant eu lieu en Suisse entre 1890 et 1914, moment durant lequel une nouvelle génération de peintre s'affirme.

Fait parfois relativement méconnu en dehors de ses frontières, la Suisse incarne un foyer artistique particulièrement riche et productif à la fin du XIXe siècle. Sous l’impulsion d’un réseau de collectionneurs et de figures emblématiques comme Ferdinand Hodler, des peintres comme Félix Vallotton, Max Buri ou encore Giovanni et Augusto Giacometti renouvellent considérablement la peinture de leur temps et s’ancrent au passage dans un moment charnière de l’histoire de l’art où des modernités multiples s’inventent à l’échelle européenne.  
Ce catalogue fait l’inventaire des 70 œuvres, inédites en France, qui furent montrées à l’occasion de l’exposition Modernités suisses ( 1890-1914), organisée au Musée d’Orsay en 2021. Doté d’un appareil critique conséquent, l’ouvrage permet de revenir sur l’influence des avant-gardes européennes sur ces artistes, notamment la dimension symboliste, mais aussi sur la façon dont ces derniers s’attachent tout particulièrement à des sujets empruntés à leur histoire et à leurs traditions, participant ainsi à construire une identité culturelle nationale.

Apprenez à revoir le vivant en peinture !

Une étude abordable, innovante et passionnante, qui nous pousse à réinventer la façon dont nous regardons les choses, pas seulement l’art mais le monde naturel en général.
Que voyons-nous lorsque nous contemplons un bleuet, une forêt ou un renard dans un tableau ? Pas grand chose, ou du moins pas assez de choses, déclare Estelle Zhong Mengual.

Qu’il s’agisse d’une œuvre ou du monde réel, notre idée de la nature nous empêche, le plus souvent, de nous attarder sur les essences de bois, les variétés de fleurs, les plantes ou les êtres qui gravitent concrètement en face de nous. Dans son essai, publié chez Actes Sud, l’historienne de l’art choisit de se questionner sur l'œil qui nous a été légué, ainsi que sur tout l’équipement mental qui lui est associé lorsqu’il regarde, et de défendre, à terme, une « histoire environnementale de l’art ». Pour ce faire et pour nous aider à apprendre, ou réapprendre, à utiliser nos yeux, l’auteure propose de s’attarder conjointement sur deux disciplines, la peinture de paysage occidentale et l’histoire naturelle. Son livre met ainsi en avant les liens complexes et étroits qui existent entre sciences et arts, entre savoirs et sensibilités, en valorisant non seulement le travail d’artistes peintres mais aussi celui de femmes naturalistes, anglaises ou américaines, du XIXe siècle. Elle interroge ainsi la façon dont sa discipline enfouit le vivant sous des significations culturelles et décrypte notre faculté à regarder les choses, laquelle n’est pas innée mais doit sans cesse être cultivée.

Le Flou : une histoire photographique

C'est l'histoire passionnante d'un accident ou d'un procédé photographique : le flou. Une histoire tout en paradoxe où le flou apparaît soit comme une voie d'accès à un plus grand réalisme soit comme un obstacle à l'apparition d'une impression de réel.
Le flou est à l'origine un terme associé à la peinture. Le mot apparaît au XVIIe siècle comme une technique destinée à faire disparaître les traces de pinceau sur la toile afin d'accentuer une impression de réalisme. Lors de l'invention de la photographie le flou sera considéré, au contraire, comme un obstacle à une netteté photographique désirée. Peu à peu le progrès de la technique photographique va gommer ce flou mais paradoxalement la transparence, la netteté va paraître froide, trop technique. Ainsi le mouvement pictorialiste (1890-1914) va se servir du flou pour obtenir un effet pictural et consacrer la photographie comme un art à part entière et non un simple procédé de reproduction de la réalité. Les avant-gardes au XXème siècle vont également l'utiliser comme un des emblèmes de la modernité.
Ce livre, abondamment illustré, évoque ainsi tour à tour différentes types de flous qui racontent aussi une histoire de la photographie : Le flou scientifique, le flou de mouvement, le flou amateur, le flou commercial qui irradie autour des portraits de stars, par exemple, le flou expérimental, celui des avant-gardes jusqu'au flou de la photographie contemporaine. 
Un ouvrage essentiel qui ravira tous les curieux de l'art photographique.

Articles

Henri-Edmond Cross, peintre de la lumière

La belle rétrospective que le Musée des impressionnistes de Giverny consacre Henri-Edmond Cross comme l'un des plus grands peintres néo-impressionnistes avec Seurat et Signac. Resté sous la tutelle de ces deux géants comme de nombreux peintres de ce mouvement comme Maximillien Luce ou Charles Ang...

Mai 68 en art, affiches et slogans.

Mai 68 a été un moment d'effervescence sociétale, politique et aussi culturelle. Mai 68 a produit des idées, certaines traduites en slogans comme les célèbres "Ne travaillez plus" et "Jouissez sans entraves", des caricatures dans de nombreux journaux, fanzines ... (comme dans l'indispensable L'E...

Mai 68 en photographies

Les événements de mai 68 ont produit une abondante iconographie notamment photographique (clichés de photojournalistes et d'amateurs). Certaines photographies sont devenues de véritables icônes comme le portrait narquois de Cohn-Bendit face à un CRS devant la Sorbonne prit par Gilles Caron. Entre...

Arts

Chargement...